Space-Opéra-France-1

04 mai 2015

Voyage 9 : La Lucasfilm Magazine

Si il y’a bien un magazine qui a énormément contribué à la naissance de mon courage pour réaliser la saga de mes rêves, c’est bien ce magazine hors norme, pourquoi me diriez-vous ? Si George Lucas étais un grand visionnaires dans le cinéma, Patrice Girod l’était dans la presse. Je ne l’écrirais jamais assez, même si cet homme ne m’appréciais absolument pas, il est un très grand professionnel dans son domaine, il a fait d’un simple magazine, un art à part entière, la qualité des choix des documents iconographiques, leur restitution avec un parti artistique bien à lui qui se détache de la plus part des magazines encore aujourd’hui. Les écris et entretient étaient de grande qualité et donnais beaucoup d’inspiration, développais l’imagination, faisait comprendre que derrière cette immense machinerie dont a hérité la Walt Disney Compagny Star Wars, se cache des humains de grande qualité et d’une force créative énorme.

Si je fus dans le passé fâché avec cette major, en cause son ancien CEO, aujourd’hui Bob Iger exécute un travail considérable pour regagner les fans perdus de tous bord en cour de route et reconstruire la maison Disney avec ces nombreux collaborateur talentueux, si Warner Bros reste le Leader en chiffre d’affaire, en créativité et variété d’entreprise Disney se positionne numéro un, n’oublions pas les énormes succès à répétition de Pixar, Marvel et bien entendu les studio Disney avec entre autre Frozen, Violetta, Avengers, Brave représentant à eux trois des succès considérable avec des recettes engrangé impressionnant. De plus le principe plutôt judicieux est de garder l’indépendance de la gouvernance de ses entreprises achetées, bonne idée.

Revenons à la Lucas magazine, la rubrique que réellement j’attendais et dévorais absolument le plus étais road to ou en route vers suivie l’année de sorti du prochain épisode, Rick McCallum donnais un entretiens pour informer sans spolier les histoires ni dévoilé d’informations trop sensible gâchant la surprise sur la construction des films, si il y’a un cours de cinéma à suivre c’était uniquement avec ce magasine (et avec synopsis, nous reviendrons dessus dans un autre poste) et cette rubrique, le reste étais consacré à l’actualité d’ILM de feux la Lucasart et bien entendu Skylwalker Sound Ranch .

Aujourd’hui de nouveaux en kiosque un magasine officiel de Star Wars a fait son apparition, Star Wars Insider qui malheureusement est inférieur au magazine originel car il manque la rubrique de Kathleen Kennedy pour parler de l’avancé des productions Lucasfilm ainsi que le développement de l’entreprise et de sa mutation en un studio de cinéma et télévision à grand spectacle, j’aurais aimé outre Star Wars et probablement la renaissance de la franchise Indiana Jones, quels sont les autres projet de la firme de George Lucas, il manque également les actualité de ses filiale.

Mais je souhaite la bienvenue de ce magazine qui j’espère dépasseras les 80 numéros de son grand frère et passera du trimestriel au mensuel une fois bien installé dans notre paysages.

Demain retour au voyage 8

Ce poste est un hommage à Star Wars plus grande franchise cinématographique de tous les temps.

May the Force be with you – Que la force soit avec vous !

Posté par Lopindelamote à 02:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 mai 2013

Grand Voyages I : Le départ est lancé

Nouvelle d’importance capitale :

Le script du pilote de cinq pages a été rédigé, il est protéger par la SACD.

Un dossier de note d’intention général coté réalisation et production est en cours de rédaction, il sera protégé au même titre que le script.

Des recherches de parrainages de cinéma est en court.

Le travail avance bien et dans une bonne méthodologie, les notions sont acquises correctement.

De nouveaux ingrédients vont faire leurs apparitions dans les films cela entraine un renforcement de la qualité, vous en saurez plus dès que les éléments serons protégés ou autorisé à être informés.

La première année est presque finie, à la fin du mois de mai ce sera finis.

Les séances de rattrapages pourront commencer.

Un résumé sera rédigé à ce moment-là.

Posté par Lopindelamote à 12:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Voyage 7 : Nouvelle de la planète terre

Cela faisait longtemps qu'aucun poste n’avait été posté, c'est chose réparée avec celui-ci.

Pour commencer Une nouvelle concernant ce blog, un redémarrage s'impose mais pas maintenant

Quelque nouvelle concernant le genre qui nous concerne :

Allemagne :

  • Captaine Future,  Christian Alvart toujours en cours de développement

France :

  • Cobra: The Space Pirate, Alexandre Aja Toujours en développement

Japon :

  • 宇宙海賊キャプテンハーロック (Captain Harlock: Space Pirate), Shinji Aramaki, sortie japon seulement Automne 2013
  • 銀河機攻隊 マジェスティックプリンス (Majestic Prince ) Diffusion télévision printemps 2013
  • 革命機ヴァルヴレイヴ (Valvrave the Liberator) Diffusion télévision printemps 2013

USA :

Pays où se passe plus de chose dans notre genre

Paramount/Bad Robot

  • 17 mai 2013 / 12 Juin 2013 : Star trek Into The Darkness J.J Abrams IMAX 3D / Dolby.Atmos
  • Star trek XIII envisagé
  • Star Trek série envisagé

Walt Disney / Lucasfilm / Bad Robot

  • 2015 Star Wars Episode VII: J.J Abrams
  • 2016 Personnage 1
  • 2017 Star Wars Episode VIII
  • 2018 Personnage 2
  • 2019 Star Wars Episode IX

Posté par Lopindelamote à 12:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 octobre 2012

Voyage 6: une saga revenu d'outre tombe.

Si sandy a créée un véritable séisme sur la cote est des états unis, c'est de l'ouest qu'a été tiré une mega bombe atomique dans le monde du cinéma mondial. Alors que l'on avais bouclé, enterré définitivement cette saga, Robert A. Iger grand patron de la Walt Disney compagny World a présentement et dans la volé de l'achat (ce que je considérais jusqu'a maintenant la première et unique unité de production indépendante de fabrication de film à mega gros budget) de la Lucasfilm pour une mise en chantier de Star Wars Episode VII.

oui vous avez bien lu, un septième opus de la saga avec George Lucas comme conseillée artistique de cette prochaine trilogier, mais nous apprenons quoi en plus avec preuve à l'appuie, que la saga devais comporté en réalité 12 épisodes comme moi.

Je peut vous exprimer ma stupeur et ma déception face à cette nouvelle, d'une part parce-que je considérais cette franchise faisant partis du cinéma indépendante d'art et essaie, et d'autre part George Lucas avais expressément indiqué lors du 58iem festival international du film de cannes en 2005 pour la sortie de Star Wars Episode III: Reveng of the Sith que se serais le dernier film de Star Wars a sortir en salle.

Puis il y a eu une demis trahison avec la sortie en catimini en 2008 de Clones Wars au cinéma, mais la c'est un choque, de plus cette franchise rejoint les franchises sans fin suivant: Star Trek (11+1 à venir), James Bond (23+1), Fast and Furios (5+2 a venir), Underworld (4), Resident Evil (5).

Je pose la question tout de même mais que se passe t il au USA pour revenir sur d'ancienne franchise comme cela?

Espérons que la prochaine trilogie sois bonne, nous le verrons bien en 2015.

Posté par Lopindelamote à 02:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 octobre 2012

Voyage 5: Un tour autour des budgets de films space-opera ainsi que le box office

 Comme promis voici un petit tour des budgets des films de space-opera, une exception celui d'un film d'animation, mais si il est seul sur la liste, c'est bien du space-opera, au vue u nombres incalculables de séries, films, animation original pour la vidéo.

Comme vous pouvez le constater TOUS sont bénéficiaires, aucuns échecs commercial, je n'additionne pas pour créer "un chiffre d'affaire" car cela ne correspond pas à mes valeurs.

1979 Star Trek: The Motion Picture
        Budget                      35 000 000 $ |   27 077 435 € 
        Box office mondial  138 958 456 $ | 106 347 129 €

1982 Star Trek 2 : La Colère de Khan
        Budget                   11 200 000 $ |   8 664 779€
        Box office mondial 97 012 963 $ | 74 245 572€

1984 Star Trek 3 : À la recherche de Spock
        Budget                   17 000 000 $ | 13 151 897 €
        Box office mondial 87 071 046 $ | 66 636 864 €


1986 Star Trek 4 : Retour sur Terre
        Budget                     25 000 000 $ |  19 341 025 €
        Box office mondial 133 013 132 $ | 101 797 078 €

1989 Star Trek 5 : L'Ultime Frontière
        Budget                   27 800 000 $| 21 507 219 € 
        Box office mondial 60 010 049 $| 45 926 650 €

1991 Star Trek 6 : Terre inconnue
        Budget                   30 000 000 $| 23 209 230 €
        Box office mondial 96 888 996 $| 74 150 698 €

1994 Star Trek 7 : Générations
         Budget                      35 000 000 $| 27 077 435 € 
         Box office mondial  119 912 463 $| 91 770 926 €


1996 Star Trek 8 : Premier Contact
         Budget                       45 000 000 $|  34 813 845 €
         Box office mondial   146 101 262 $| 111 813 633 €

1998 Star Trek 9 : Insurrection
         Budget                      58 000 000 $| 44 871 178 €
         Box office mondial  113 377 571 $| 86 769 669 €

2002 Star Trek 10: Nemesis
         Budget                       60 000 000 $| 46 418 460 €
         Box office mondial     67 178 269 $| 51 412 604 €

2009 Star Trek 11: Le film
         Budget                     160 000 000 $| 123 782 560 €
         Boxe office mondial   385 468 635 $| 295 005 313 €

2013 Star Trek 12: Into Darkness
         Budget                    185,000,000 $ | 144 069 776 €
         Boxe office mondial  En cours
---------------------------------------------------------------------------------------
1999 Star Wars, épisode I : La Menace fantôme
         Budget                       115 000 000 $|     88 115 875 € 
         Box office mondial  1 560 872 565 $| 1 195 979 581 €

2002 Star Wars, épisode II : L'Attaque des clones
         Budget                    120 000 000 $|    91 947 000 € 
         Box office mondial  649 398 328 $|  497 585 233 €

2005 Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith
         Budget                    115 000 000 $|    88 115 875 €
         Box office mondial  848 754 768 $|  650 337 122 €

1977 Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir
         Budget                      11 000 000 $|     8 428 475 €
         Box office mondial  775 398 007 $|  594 129 337 €

1980 Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque
         Budget                      33 000 000 $|   25 285 425 €
         Box office mondial  538 000 000 $|  412 229 050 €


1983 Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi
         Budget                      32 500 000 $|   24 902 312 €
         Box office mondial  475 106 177 $|  364 038 230 €
-----------------------------------------------------------------------------------
1984 超時空要塞マクロス 愛・おぼえていますか *
         Budget                    220 000 000 円 | 2 143 082 €
 Nous constatons que les budgets sont importants mais pas si énormes que cela pour permettre de voyager dans l'espace.

 Prochain voyage: les critiques de chaque film/épisode, Mais attention, pas de jugement de valeur, je ne vais pas dégommer se pauvre Jar Jar Bings, ou de me moquer de Monsieur Spock. Je ferais une analyse objectif, dégagerais les forces et les faiblesses technique de chaque aventure.

 Sur ceux je vous laisse

*Super dimension forteresse Macross Te souviens-tu de notre amour?

Posté par Lopindelamote à 19:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 septembre 2012

Voyage 4 : La force Sombre du space ! Pacte à gogo signé !

Angoisse, terroriser, appréhension, responsabilité, voilà des mots qui sonnent bien à mon oreille, le choix de m’inscrire dans cette formation n’implique pas que de la joie, je dois absolument bien faire mon travail, avoir largement au-dessus de la moyenne, rigoureux, discipliner c’est ce qui me manque en ce moment et je dois assimiler et acquérir ces qualités. Comme vous le pouvez voir mon orthographe laisse à désirer ce qui peut me pénaliser, donc je dois effectuer un très gros travail pour corriger ce problème. Tout comme au football ou il faut pour gagner un match simplifier les gestes techniques, je dois le faire dans la construction de mes phrases. Ce blog est un excellent terrain d’exercice pour y parvenir. N’hésitez pas de laisser des commentaires, je corrigerais tous mes textes, quitte à revenir plusieurs fois dessus.

Mais comme pour la natation, je vais plonger tête baisser dans ces activités sans me poser de questions, c’est je pense comme cela que je vais y arriver. Chaque petit pas amenant à la réussite du grand projet !

La formation est attachée à de nombreux pacte moral que j’ai signés verbalement avec un certain nombre de personne, je me dois de ne pas les décevoir, d’où la grande responsabilité que j’ai  vis à vis de mon projet.

C’est dans la clarté que je vous laisse méditer sur ce texte.

Posté par Lopindelamote à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 septembre 2012

Voyage 3 : Tout le monde veux prendre sa place.

Je ne vais pas faire des heureux mais savez-vous pourquoi le Centre National du cinéma et de l’image animée a été créée ?

Une petite année docte pour y répondre. Sony Style magasin français Paris George V organisais une démonstration de son premier téléviseur stéréoscopique (relief) avec lunette active. Un jeune homme à côté de moi discutais de cette technologie avec un représentant de Sony, il nous informa qu’il travaillait pour le CNC, à la sortie de la démonstration, je l’interpelai pour comprendre pourquoi le CNC n’investissais pas dans des gros films à effets spéciaux et la science-fiction. La réponse fus cinglante, le CNC a été créer pour empêcher la population française de créer leur propres film, il ajouta que la moitié de la population désirait réaliser un long métrage, c’est pourquoi l’état français a créé un institut de censures le CNC.

Voilà donc la réponse le CNC a été créée pour mettre des bâtons dans les roux des créateurs en herbe et pour protéger une corporation. Malgré tout avec l’arrivé de l’Internet, la distribution de film s’est simplifier et tout le monde peut réaliser leur film et le distribuer là où il veut, de plus des gens de la profession avec les moyens dont il dispose veulent crever l’abcès et invente des écoles gratuit pour former les prochains créateur cinématographique.

Tous ceci pour informer que la création d’œuvres tels que la mienne est assujettit à une loterie mondial, on me dit que les chances de pouvoir produire et fabriqué mon film se tourne environs à 5 % de chance maximum pour y arriver, la compétition est féroce, le budget important difficile à réunir ect…

Les raisons d’un échec probables sont multiples, je vous décrirais par la suite à travers les voyages d’autres freins à la progression.

Quant à moi, pour palier à ce handicap, j’ai choisie de façonner une bulle autour de mon projet, je n’ai que faire des qu'en-dira-t-on, tu n’es pas le seul à vouloir faire un film de science-fiction y’en a des milliers comme toi, la crise financier.

Je m’isole, je crée mon univers et je le fais vivre et je l’ouvre à l’extérieur pour son besoin de croissance, voilà ma politique.

Il est temps de faire escale et vous dis à un prochain voyage.

Posté par Lopindelamote à 12:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 septembre 2012

Voyage 2: un très grand bon dans l'avenir

 

Le même jour de mon entrer dans l'université, Luc Besson a inauguré sa structure cinématographique appeler "La cité du cinéma " avec son siège social (Europacorp) l'école Louis Lumière, son école de cinéma "city french high school Saint Denis", son école de maquillage professionnelle et ses studios de cinéma, le lendemain samedi La plaine Commune agglomération intercommunale organisais pour ses administré(e)s une visite de ce lieu, le succès est tel que ce fus la population de la région Île de France qui visita la structure. Je me suis donc rendu à titre symbolique et de repérage sur les lieux.

Je vous ferais grâce de la description historique des lieux. Je peux vous écrire ici que c'est en tournant- « Nikita » puis « Léon (the Professional) »- là où est implanté son siège social que Luc Besson est tombé raide dingue de ce lieu et a préempté pour en faire ce qu'il est aujourd'hui.

Quant à moi ce fus un énorme saut, de là ou je suis JE DOIS ABSOLUMENT aller vers LA CITE DU CINEMA.

Je vous mets ici les photos que j'ai prises. La dernière c'est le fameux escalier vu dans Léon et Nikita. Les photos 6, 7, 8, 9 sont prises à l'intérieur d'un studio, le revêtement noir absorbe le son, le cahier des charges stipule qu’une scène d’action à fort nuisance sonore dois cohabiter avec un autre plateau ou l’on tourne une scène calme et intimiste, aux soles ce sont des plaques indépendantes qui sont installées, au-dessus derrière les halogènes des techniciens peuvent circuler au plafond pour fabriquer les décors, les escaliers montre la preuve (image 9). Les bandes jaunes permettent d'attacher les décors construis juste à côté du plateau de cinéma.

062 063
064 065
061 067
068 069
070 066

Clap de fin pour ce second voyage qui vous a permis de voir dans quel lieu de travail je désir travailler.

Posté par Lopindelamote à 01:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Voyage 1: Un nouveau départ vers une nouvelle aventure

Voyage 1: Un nouveau départ vers une nouvelle aventure

Bienvenue cher cinéphile, investisseur et soutien à ce très grand projet qui est la création du premier véritable SPACE-OPERA fabriqué entièrement en France, scénario, scénarimage (storyboard), pré-film (animatic), production (internationale) et distribution mondiale. Ce blog vous montrera réellement de A à Z la fabrication d'un film. Actuellementje suis un débutant et deviendrais un professionnel expert du genre à la fin.

Pour commencer définissons le terme SPACE-OPERA : la définition est au départ créée par un écrivain Wilson Tucker (né le 23 novembre 1914 et mort le 6 octobre 2006) pour son fanzine Le Zombie en 1941 pour se moquer du genre.

Cela provient du soap-opera les fameuses histoires sponsorisées par les industries du savon (en anglais, soap signifie savon)et du mot anglais space - ESPACE

Pour ma part, c'est une histoire qui se déroule obligatoirement sur plusieurs épisodes. Elle se situe dans l'espace et sur de nombreuses planètes. Le SPACE-OPERA peut comporter également de la magie, de la sorcellerie, et bien sur, de la très haute technologie. Cela doiT être immense, avec une profusion d'innombrables créatures que ce soit aussis bien animal que végétal. Les franchises les plus connues sont : "Star Wars" et "Star Trek", mais il y'a également "Battlestar Galactica". Au japon, ils ont "Chojikuu Yosaï Macross (La super Forteresse Macross)", "Uuchu no Stellvia (Stellvia de l'espace)", "Uchuu no senkan Yamato (Yamato, le Cuirassé de l'Espace)", "captain Harlock (Albator, le corsaire de l'éspace)", "captain future (capitaine Flam)" je pourrais en citer encore plein de titre. En littérature il y a "fondation" ou bien encore ce fameux "captain future" ou bien d'une certaine manière "Dune".

Parlons de mon projet vieux déjà de 17 ans, C'une une saga se situant dans un temps lointain, sur plusieurs générations réparties sur 4 saisons de 3 épisodes chacune durant 3 heures par unité. Créatures, magie, pouvoir, vaisseaux spatiaux seronT de la fête.

Maintenant passons à l'actualité, je me suis pré-inscris à l'université Paris 8, 2 rue de la liberté 93200 Saint-Denis en France dans la région d'Île de France dans le département de la Seine Saint Denis dans l'IUFR intitulé "Art et Philosophie" dans le cursus Licence 1Ère année Art du spectacle département Cinéma le 19 mai 2012, le 4 juillet (jour de l'indépendance américaine) j'ai eu ma réponse favorable à l'inscription, le 9 juillet 2012 je me suis inscriS à l'université . (Étant trop vieux pour la FMIS, Louis Lumière et pour Monsieur Besson Luc, je me suis orienté vers cette université à forte réputation pour me donner un statut officiel.)

21 Septembre 2012 - inauguration de la licence
24 Septembre 2012 - pré-inscription au cours obligatoire.

Voici les cours auquel je me suis inscrit:

Module 1A: Analyse Niv 1 : ELEMENT DE BASE D’ANALYSE D’UN FILM avec DREUX Emmanuel Lundi à 12h-15h salle A 116
Module 4A: Esthétique Niv 1: APPROCHE THEORIQUE DES GENRES CINEMATOGRAPHIQUES avec SORIN Cécile Mardi à 15h-18h salle A1 181
Module 2: Méthodologie Niv 1 : OUTILS POUR LE TRAVAIL UNIVERSITAIRE CHERON Florence Mercredi à 9h-12h salle A 062

Il me reste les deux modules découverte. Comme nous pouvons le constater, je rentre doucement dans ma formation, pas de choses concretes comme l'écriture de scénario ou apprentissage des métiers du cinéma, c'est pour m'echauffER et adopter une conduite et une discipline pour atteindre mes objectifs, comme on le voit pour le module 4A j'ai choisiS un thème se rapportant avec mon projet le genre (science-fiction, Space-opera, policier ect..), le reste est obligatoire dans le premier semestre, j'envisage une langue ou de la photo et du dessin pour les modules découverte pour me préparer aux éliminatoireS de la licence 3 Art et technique de l'image pour les effets spéciaux.

Dans un premier temps très peu d'images, logos, vidéos seront montrés car cela prend énormément de temps à fabriquer, Je pense qu'il faudra bien attendre 2 ans avant que la première image ne montre son bout de nez. je vous prie donc de bien vouloir m'en excuser.

Rubrique "Ailleurs que se passe-t-il ?": France: Alexandre Aja adapte actuellement le manga de Buichi Terasawa déjà adapté en séries d'animation " Cobra: The Space Pirate"
Allemagne: Christian Alvart pour notre plus grand plaisir adapte le pulp américain déjà adapté en animé "Captain Future (Capitaine Flam)". il a fini la quatrième et peut-être dernière mouture.
USA: J.J. Abrams s'occupe, lui, de son second opus de "Star Trek intitulé pour l'instant : Star Trek Into Darkness"

Voila pour ce premier voyage qui touche à sa fin. La suite au prochain voyage.



Remerciement pour ce voyage: Wikipedia, Allociné, capitaineflam.free, animenewsnetwork et l'IUFR de Saint Denis.

Posté par Lopindelamote à 00:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]